Skip to Content

Our expertise

Find the topics we share on social networks.

Back

S’assurer, épargner ou investir : comment affronter le molosse ?

S’assurer, épargner ou investir : comment affronter le molosse ?

2019-08-08

Laurence Nicolet - Local Market Sales Manager

Le Luxembourg occupe une place de référence dans l’industrie des fonds d’investissement et a toujours été pionnier dans la transposition des directives européennes UCITS. Notre petit pays est le deuxième centre mondial de fonds d’investissement derrière les Etats-Unis,

Le Luxembourg foisonne aujourd’hui d’opportunités en matière d’investissements. En tant qu’investisseur, il nous faut affronter ce molosse. L’écosystème auquel  nous sommes confrontés en tant qu’investisseur peut sembler monstrueux. Et on peut se sentir bien vite seul.

 

Investir ou épargner : le dilemme infernal

En matière de placements financiers on se retrouve très vite devant un véritable dilemme :

  • Epargner ou investir ?
  • Epargner avant d’investir ?
  • Epargner pour investir ?

S’il est impossible d’investir sans épargner, il est tout à fait possible d’épargner sans investir. Il  apparaît donc  très vite évident qu'il faut épargner et investir. Plus précisément, il faut épargner puis investir.

 

Les opportunités d’investissements au Luxembourg

Au Luxembourg, les résidents épargnent 69% de leurs revenus et en investissent 31%

C’est effectivement supérieur en épargne à la moyenne européenne qui est de 56%.  Et pourtant, c’est  moins en investissement que le résident européen qui investit 41% de son épargne.

L’arrivée de la digitalisation ces dernières années a davantage accélérer l’accès à cette offre très large et surtout trop vaste au Luxembourg.

 

Et l’assurance dans tout ça ?

L’assurance est un acteur dans l’investissement au Luxembourg. Pour l’assurance, l’épargne et d’investissement représentent 177 milliards. Toutefois l’assureur n’est pas l’investisseur.

Une assurance vie c’est quoi finalement?
Une assurance vie c’est  un contrat par lequel l’assureur s’engage à payer un capital en fonction de la survenance d’un évènement. Et cet évènement est être, ou non, en vie à la fin du contrat.

En contrepartie de cet engagement de l’assureur, le client paie une prime soit régulière soit une fois.
Dès lors, que ça soit pour épargner ou pour investir, les produits d’assurance vie se présentent très souvent comme une solution idéale car elle combine les deux : épargner (avec une prime régulière) et investir (avec une prime payée en une fois).

 

Comment gagner plus d’argent ?

Dans cette réflexion sur l’épargne et l’investissement ….que recherchons nous tous ?

A l’étape de l’épargne, nous recherchons d’abord la sécurité et donc un placement avec une garantie de rendement…un outil qui nous permettra de placer l’argent épargné en toute sécurité. Commencer par exemple par épargner 50 euros par mois dans une solution sans risque.

Après quelques années d’épargne on dispose enfin d’un petit montant que l’on veut alors voir fructifier…pas seulement mettre de côté et s’assurer qu’on récupère ce qu’on a mis mais s’assurer qu’on en récupère plus encore à la fin.

Et là : on s’expose.
On va accepter de courir des risques plus ou moins élevés de perdre de l’argent mais aussi ...de gagner plus d’argent.

Comment limiter le risque ?

Si on veut gagner plus, il va falloir prendre un risque en matière d’investissements.

Investir ses économies dans des fonds d’investissements  demande des connaissances, du temps et une prise de risques plus élevée. C’est un domaine aussi beaucoup plus vaste et complexe que l’épargne et il ne faut pas s’y aventurer tête baissée !

Définir sa stratégie d’investissement implique de respecter « sa personnalité », ses convictions qui pourront être respectées en établissant un profil d’investisseur. Souhaite-t-on investir dans le « vert » ? Privilégions-nous au final une prise de risques moins élevée que prévue ?

Heureusement, IDD* est arrivé. Ce nouveau cadre légal européen a pour but de protéger les personnes qui souscrivent des produits d’assurance et les guider sur les choix en matière d’assurance mais aussi en matière d’investissements et s’assurer de :

  • Ne plus souscrire un produit d’assurance vie sans être certain que c’est bien la solution que l’on recherche
  • S’assurer un gage de confiance puisque seul un prestataire agréé par le Commissariat Aux Assurances peut proposer un produit d’assurance à son client
  • Ne plus investir dans des produits qui ne vous ressemblent pas
  • Ne pas courir de risques inutiles
  • Avoir la bonne information pour prendre la bonne décision

Investir oui  mais posez-vous les bonnes questions pour envisager une retraite des plus sereine  …et recourrez aux conseils d’un expert pour apprivoiser le molosse !

 

*IDD : Insurance Distribution Directive